Le Conseil économique, social et environnemental adopte son avis « Générations nouvelles : construire les solidarités de demain »

Dans cet avis, 5 des 28 préconisations du CESE concernent la formation professionnelle.  Le CESE demande l’évaluation des dernières réformes afin de déterminer les conséquences des réformes successives, notamment « celles touchant aux modalités de consultation des représentants des salariés et de financement de la formation professionnelle, sur l’accès aux formations financées par l’entreprise ». Dans un second temps, le CESE propose également la création d ’un « droit différé à la formation » pour les 16-18 ans.